27 mai 2006

Tachkent - Ouzbékistan

    On les a finalement enchaines ces derniers kilomètres. Ca se traduit dans ces pays par des heures interminables en bus. On s'en plaindra pas, c'est qu'on a failli ne pas pouvoir repartir ! On passe sur la supplique au visa finalement obtenu a l'arrache. C'est de la façon de rejoindre l'Ouzbékistan dont on était pas fier. Plus une seule place dans le bus. Les avions itou (quand bien même les agences locales ont toutes leurs noms sur la liste noire de la commission des transports européenne). Mais même au bout de... [Lire la suite]
Posté par erwanretiere à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2006

Tachkent - Ouzbékistan

        Tachkent est l'alpha et l'oméga du voyageur qui veut circuler en règle dans ces contrées. L'Eldorado que partent chercher ceux dont les visas arrivent a expiration. On vient de partout tant la concentration d'ambassades y est importante. Qui souhaite, par exemple, prolonger la durée de son séjour Kirghize y trouvera un consul bienveillant qui lui offrira trente jours supplémentaires contre quarante dollars. Oui mais c'est que pour y retourner au Kirghizistan, l'itinéraire du bus mord sur quelques kilomètres... [Lire la suite]
Posté par erwanretiere à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2006

Samarkand - Ouzbékistan

    On commençait à s'installer un peu trop définitivement dans le bus. On avait commence a repérer les usages, a décrypter les rituels. La raison pour laquelle, par exemple, les passagers se précipitent vers l'avant du bus quand une place se libère. On voulait rester discret, on voulait éviter de trop faire le malin, alors on restait calle bien au fonds. Et puis on comprend vite ; alors on se prend au jeu. Prochain arrêt, gare a vous les babouchkas ! Moi et mon sac de douze kilos ne faisons pas dans le détail !... [Lire la suite]
Posté par erwanretiere à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2006

Bukhara - Ouzbekistan

Le Lyab-i-Hazouz est la place centrale vers laquelle convergent les nouveaux arrivants. On y vient pour y trouver l'office de tourisme et, petit a petit, malgré les bagages qui vous encombrent, vous vous retrouvez a flâner autour du bassin carre, a l'ombre de muriers centenaires. Du coin de l'œil, on perçoit les faïences bleues, celles la même qui vous ont fait entreprendre le voyage, et pourtant, l'envie de se poser, de regarder les mômes courir entre les pattes de la statue de Nasreddine Hoja, d'écouter les guides parlant français,... [Lire la suite]
Posté par erwanretiere à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]